"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles". Sénèque

"Quand le dernier arbre sera coupé, la dernière rivière empoisonnée, et le dernier poisson capturé, alors vous comprendrez que l'argent ne se mange pas." proverbe indien d'Amérique

Air

"Je ne sais pas si ce sont les lectures de Saint Exupéry ou de Mermoz qui m’ont donné l’envie de connaître les lieux qu’ils avaient aménagés à leur image et les sensations qu’ils avaient décrites dans leurs ouvrages… Mais le besoin de rejoindre le Brésil en vol sur un ULM m’a conduit dans l’une des plus dangereuses aventures qu’il m’a été donnée de réaliser"

lire la suite...

Voile

"Après 15 années à parcourir les océans sur mes voiliers de charter et sur mes grands multicoques de course, après un sillage de 350 000 milles et plusieurs dizaines de traversées de l’Atlantique, j’aime toujours autant courir à la poursuite des horizons courbes qui s’enfuient sans cesse derrière les vagues. Atlantique, Méditerranée, Caraïbes, Pacifique, Indien sont autant d’espaces maritimes que j’ai hantés et qui m’attirent toujours avec la même force !"

lire la suite...

English (United Kingdom)French (Fr)
1982 – Le prao Rosières

Rosières fût le premier prao « pacifique » de course océanique.

roziere

  • Longueur : 18 m
  • Largeur : 21 m
  • Poids : 5.5 t
  • Surface de voilure : 240 m²

Construction sandwich mousse d’Airex, verre, polyester et bras aluminium haute résistance riveté collé.

Rosières, voilier mal né : les calculs de structure initiaux de l’architecte Gilles Ollier se révélèrent faux. Le projet prit ainsi beaucoup de retard, obligeant à une mise au point extrêmement hâtive. Le voilier, par suite d ’une panne de pilote automatique et d’une prise de risque consécutive à la panne, se replia 18 minutes après le départ de la « Route du Rhum 82 ». Les assurances, soucieuses de récupérer l’épave au plus vite, le détruisirent malencontreusement pendant le remorquage.

Sponsor principal : Rosières


  Portfolio  
 

Océan

"Mon rapport à l’eau est véritablement charnel".

Né au plus profond de la campagne champenoise, rien ne prédisposait Guy Delage à aimer ainsi les immersions océanes… c’est pourtant l’une d’elles qui va le faire connaître auprès du grand public.

à 18 ans, une traversée de la Manche à la nage, seul et sans assistance
en 1973 Le Conquet - Ouessant à la palme encore seul et sans assistance
des milliers d’heures passées en plongée et en apnée
en 1994, Guy Delage traverse l’Atlantique à la dérive et à la nage
en 1998, il se lance dans une traversée de l’océan indien en dérivant dans un habitacle sous-marin à 7 mètres de profondeur.

lire la suite...