"Quand le dernier arbre sera coupé, la dernière rivière empoisonnée, et le dernier poisson capturé, alors vous comprendrez que l'argent ne se mange pas." proverbe indien d'Amérique

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles". Sénèque

Air

"Je ne sais pas si ce sont les lectures de Saint Exupéry ou de Mermoz qui m’ont donné l’envie de connaître les lieux qu’ils avaient aménagés à leur image et les sensations qu’ils avaient décrites dans leurs ouvrages… Mais le besoin de rejoindre le Brésil en vol sur un ULM m’a conduit dans l’une des plus dangereuses aventures qu’il m’a été donnée de réaliser"

lire la suite...

Voile

"Après 15 années à parcourir les océans sur mes voiliers de charter et sur mes grands multicoques de course, après un sillage de 350 000 milles et plusieurs dizaines de traversées de l’Atlantique, j’aime toujours autant courir à la poursuite des horizons courbes qui s’enfuient sans cesse derrière les vagues. Atlantique, Méditerranée, Caraïbes, Pacifique, Indien sont autant d’espaces maritimes que j’ai hantés et qui m’attirent toujours avec la même force !"

lire la suite...

English (United Kingdom)French (Fr)

1994 – OCEANANTES L’Atlantique à la dérive et à la nage

“Océanantes” : le 16 décembre 1994, Guy Delage quitte seul les plages du Cap Vert, il traverse l’Atlantique à la dérive et à la nage, et arrive à la Barbade le 9 février1995.

 Océanantes : le 16 décembre 1994, Guy Delage quitte seul les plages de l’archipel des îles du Cap Vert.
L’objectif est de rejoindre l’île de la Barbade aux Caraïbes, en nageant de 6 à 8 heures par jour et en dérivant le reste du temps sur un minuscule radeau. Il n’y a aucun bateau d’accompagnement. Il arrive à la Barbade 55 jours plus tard !

Caractéristiques du radeau :
Longueur 4 m
Largeur 2.5m
Poids 225 Kg

Sponsors Principaux :
Montres Sector
Mairie de Nantes
Générale de Restauration
Centre de recherche de Nestlé
Leclerc Verdun

Objectifs :
Étudier le comportement de l’humain pendant des efforts de longue durée en milieu hostile (physiologie, psychologie, stress)
Observer la faune pélagique rencontrée et ses comportements
Mettre au point un ensemble de produits dérivés (alimentation, masque, palmes, combinaison, anti requin).

Matériel :
Radeau : partie habitable de 2 m de long sur 0.6 de large et 0.75m de haut. Equipements 110 kg. Nourriture 153 kg
Flotteur de nage
Palmes prototypes, masque prototype, combinaison prototype.

Préparation :
900 heures d’entraînement à l’endurance
Préparation nutritionnelle
150 scientifiques de 55 programmes de recherche pour réaliser les matériels nécessaires à l’opération.

Difficultés rencontrées :
Attaque d’un requin
Perte du radeau pendant 2 heures 30
Brûlure de méduse physalie

Résultats, progrès de la connaissance, brevets :
Masque à vision panoramique (170°) sans déformation (utilisé maintenant par la Navy américaine)
Palmes d’endurance
Combinaison d’effort de longue durée
Alimentation d’effort adaptée à la nutrition des diabétiques (Nestlé)
Système anti requin électrique

Publications scientifiques :
Observations Ichtyologiques - Cybium 1995 , 19(4) : 413-417
Amac 9ème journées sur les composites 22- 24 Nov 1994
Mécanisme d’endommagement des composites (Lamy-Burtin) 11ème congrès français de mécanique Lille 1993
La combinaison de l’exploit - ITF - 1995

op5p2

 

 

  Portfolio  

Océan

"Mon rapport à l’eau est véritablement charnel".

Né au plus profond de la campagne champenoise, rien ne prédisposait Guy Delage à aimer ainsi les immersions océanes… c’est pourtant l’une d’elles qui va le faire connaître auprès du grand public.

à 18 ans, une traversée de la Manche à la nage, seul et sans assistance
en 1973 Le Conquet - Ouessant à la palme encore seul et sans assistance
des milliers d’heures passées en plongée et en apnée
en 1994, Guy Delage traverse l’Atlantique à la dérive et à la nage
en 1998, il se lance dans une traversée de l’océan indien en dérivant dans un habitacle sous-marin à 7 mètres de profondeur.

lire la suite...